Theimprovcaregiver

Le magazine pour nous

Le système des trois piliers suisses : comment ça marche?

La prévoyance en Suisse repose sur un modèle unique au monde, souvent cité en exemple pour sa robustesse et son efficacité : le système des trois piliers. Conçu pour garantir la sécurité financière des individus face aux aléas de la vie tels que la vieillesse, l’invalidité ou le décès, ce système est le socle de la prévoyance suisse. Alors, en quoi consiste précisément ce modèle et comment fonctionne-t-il ? Plongée dans ce mécanisme de sécurité sociale qui s’efforce de préserver le niveau de vie après la retraite.

Premier pilier : la prévoyance publique

La prévoyance publique, ou premier pilier, est l’assurance de base de tout résident en Suisse. Elle vise à couvrir les besoins élémentaires et assure un minimum vital. Ce pilier est constitué de l’AVS (Assurance Vieillesse et Survivants) et de l’AI (Assurance Invalidité).

L’AVS est la pierre angulaire de la prévoyance vieillesse. Elle offre une rente de retraite pour les personnes ayant atteint l’âge de la retraite, et une rente aux survivants en cas de décès de l’assuré. En Suisse, il est essentiel de cotiser à l’AVS pour bénéficier d’une pension complète à la retraite. Chaque année de cotisation manquante se traduit par une baisse du montant de la rente.

Quant à l’AI, elle octroie des prestations en cas d’invalidité. Ces prestations sont conçues pour remplacer une partie du revenu que l’individu n’est plus en mesure de gagner à cause d’une invalidité.

Pour ceux qui souhaitent en apprendre davantage sur les détails du système des trois piliers en Suisse et son fonctionnement, vous pouvez visiter ce site https://www.savoir-finance.com/systeme-trois-piliers-suisses-explications/ pour une explication approfondie.

Deuxième pilier : la prévoyance professionnelle

Le deuxième pilier, ou prévoyance professionnelle, est là pour permettre aux employés et à leurs ayants droit de maintenir leur niveau de vie après le départ à la retraite et en cas d’invalidité ou de décès. Il repose sur le système de la caisse de pension ou caisse de prévoyance de l’employeur, où les cotisations sont prélevées directement sur le salaire.

Le montant de la rente de pension dépend des années de cotisation et du salaire gagné au cours de la vie active. La prévoyance professionnelle est obligatoire pour tous les employés percevant un salaire au-dessus d’un certain seuil et complète les prestations fournies par le premier pilier.